FleurFuÔ qu'il est bizarre d'écrire le tout tout dernier post de mon blog ! Parce que ce post, est, et restera le dernier de Camillenchine. Il est temps (grand temps hein !) de fermer ce blog.

Je ne suis plus en Chine depuis plus d'un mois maintenant, alors continuer d'écrire sur un blog qui s'appelle Camillenchine n'a plus de sens, pas vrai ? Evidemment je ne quitte pas la Chine tout à fait, comme toutes les personnes qui y ont passé quelques temps, "on s'attache !" comme dit la poële mal huilée au steak hâché.
Mais je tourne une page, voilà.

Depuis quelques semaines, je réfléchis à la façon de présenter mes nouvelles histoires, garder ou non le pseudo Camillenchine, écrire oui, mais à propos de quoi ? Cette dernière question n'est au fond pas bien compliquée, je ne me la posais pas quand j'étais en Chine, ici ce sera pareil, j'écrirai sur ce qui me passe par la tête, sur mes envies, mes coups de coeur, les choses que j'ai envie de vous faire partager, les choses qui me font rire. Le tout dans un certain cadre évidemment, parce que si côté cour je suis plutôt jardin anglais, côté blog j'aime que les choses soient structurées.

Mais quel nom donner à ce nouveau blog ?

J'ai bien entendu fait mes petites recherches, j'ai tapé dans Google "Camille à Paris", "Le blog de Camille" etc ... et quand j'ai vu que le premier était déjà pris par un monsieur de 55 ans qui aime s'habiller en soubrette et le second par une fille qui aime les filles et le montre, je me suis dit qu'il était opportun que je ne sois pas, comment dire, qu'il n'y ait pas de confusion. J'ai donc rendu les armes, et laissé ces Camille à leurs affaires.

Et finalement, il ne m'a pas fallu beaucoup de temps pour me décider. Depuis quelques jours qu'il est en place et que je le remplis des posts que vous venez de lire, je suis toute contente d'avoir un blog en devenir à animer.

Alors je dis aurevoir et MERCI à tous ceux qui m'ont lue pendant ces trois ans et demi, et qui peut-être ne me suivront pas dans le suivant, et bienvenue aux futurs lecteurs qui j'espère partageront le plaisir que j'ai à bloguer.

Zai Jian !

Maintenant, c'est par ici que ça se passe !