pierreAlunPour voir. Enfin pour sentir.

Rassurez-vous c’est pas un truc qui arrive quand on revient de Chine, c’est pas un besoin soudain d’expérimenter la non utilisation de Fa Senteur Vanille (tendance suspension cuvette fraîcheur toilettes) pour voir, enfin « sentir » si nous non plus, on ne sent pas sous les bras quand on n’en met pas. Parce qu’à mon avis, contrairement aux Chinois, quand on n’en met pas, ben on sent sous les ailes quand même (surtout ceux qui prennent pas la peine de retirer ces affreux poils inutiles ! bârk !).

Ouhla, attention post glamour, se disent-ils en claquant la porte du blog (c’est ça ton relookage de Camillenchine ? un plongeon dans la sudation ?). Mais attendez, rhoo.

En vacances chez mes parents quelques jours, je reprends tout naturellement les conversations domestiques avec ma mère où nous les avions laissées la dernière fois, entre la cuisine et la buanderie. Oui parce que ce n’est pas une légende inventée par les publicitaires, les mamans ça peut pas s’empêcher de convertir leurs filles à des produits GENIAUX qui ont changé leur vie, et il n’est pas rare que des réunions en petit comité (deux personnes quoi, suivant le nombre de filles et leur présence simultanée sous les ailes de leur mère), des réunions Tupperware donc, s’improvisent, - la plupart du temps dans les cinq premières minutes où la fille aura posé les pieds dans le foyer parental, sous les yeux blasés du père, ça peut pas attendre hein, une réunion Tupperware.

La dernière fois, il y a six mois, ça a donné ça :

- Ah, tiens, viens voir, - tu raconteras ta Chine après, faut que je te montre un truc génial, tu vas voir, c’est super. C’est la pierre d’Alain.
- Allons bon, c’est qui cet Alain ? Je sais bien que papa est pénible m’enfin quand même.
- D’alun Bécassine ! La pierre d’alun. Regarde, c’est super, c’est un déo totalement minéral, tu te la passes sous les bras encore mouillés, et ça remplace ton déo, ça sent rien, elle dure un an, et t’as plus besoin de déo ! Du coup tu fais plein d’économie, et tu pollues pas la planète !
- … euh d’abord, M6 Boutique, va falloir voir à me parler autrement, je sens pas au point de polluer la planète hein (j’aime bien faire de l’humour avec ma mère)

Bref, évidemment je me suis empressée d’essayer. Et autant vous dire que cette expérience m’a super énervée parce que j’ai bien du reconnaître au bout de quelques jours d’utilisation, qu’elle avait raison. Ce truc est réellement génial, si bien qu’il est totalement incompréhensible qu’il ne soit pas obligatoire et que tous ces vaporisateurs, et autres sticks gras, non gras, avec ou sans traces blanches, mais qui puent tous la plupart du temps et masquent votre parfum (qu’il soit naturel ou Chanel), ne soient pas tout simplement retirés des rayons et brûlés sur la place publique dans un grand feu de joie écologique et d’adieu libérateur, un peu comme quand on brûlait les soutifs dans les années 60. Pas besoin, allez hoplà ! Sauf que là c’est vrai qu’on n’en a vraiment pas besoin.

Bien sûr je me suis dépêchée de convertir l’homme à cette pierre efficace et inodore (et donc mixte), et comme par magie, deux nouveaux défenseurs de la planète sont nés. Sans aucun effort. Sans bruit. Sans odeur.

Merci M6 Boutique maman !

(un deuxième épisode M6 Boutique devrait suivre très prochainement, une réunion Tupperware ayant eu lieu récemment … vous verrez qu’il y a d’autres produits totalement inutiles et chers dont on peut allègrement se passer)

En photo, une pierre d'alun Tadé, 9€ chez Savon de Marseille, à Marseille.