nov2008

Depuis ce matin Pékin est soufflé par des vents sibériens, autant vous dire que ce n'est pas le moment de faire sa belle à bicyclette. Ce soir je suis rentrée chez moi à vélo comme d'habitude, et j'ai sérieusement envisagé de mettre au placard cette manie pékinoise et mon joli petit vélo électrique au garage. Le deux roues branché sur batterie c'est super en climat tempéré, mais par les temps qui courent, c'est un peu comme si on vous oubliait dans le réfrigérateur pendant la nuit. C'est juste impossible. Votre visage gèle avec la vitesse et vos yeux pleurent tout en se fossilisant dans leurs orbites, croyez-moi c'est très désagréable. Surtout si vous faites votre belle en mini jupette et que vous avez laissé votre doudoune dans la penderie (pour voir).

giletVeryDonc autant rester au chaud, et bloguer au coin d'une soupe. Du coup vous avez votre troisième post en cinq jours, quand je vous avais plutôt habitués à trois posts en trois mois ces derniers temps ...

Alors, est-ce que je "renais", comme dit Vlad dans un de ses derniers commentaires ? Une chose est sûre, j'ai lâché du lest sur certaines choses. Je rentre moins tard le soir, et quand je rentre chez moi, me connecter à ma messagerie pro ne fait plus partie des premières choses que je fais.

VesteVeryUn peu plus de temps, un peu plus d'inspiration ? Peut-être que simplement j'ai envie de donner à ce blog une fin honorable. Camillenchine, c'est bientôt fini. Ça ne pouvait pas durer toujours ! Pas comme ça en tout cas. Alors voilà, dans quelques semaines, ce blog va un peu changer, parce que géographiquement, je ne serai plus à Pékin, ni même en Chine. Ce qu'il deviendra, je n'en sais rien, je n'ai pas encore décidé. Nous verrons bien !

En attendant, couvrez-vous, il fait froid !

Edito: au fait, les fringues ici représentées viennent de Very, et de b + ab (pour le blouson noir)