ChunYi1C'est marrant comme avec l'arrivée de l'hiver et du froid, me reprend l'envie de cuisiner. En ce moment je suis dans ma période soupe. Avec des petites pâtes dans le bouillon, comme quand j'étais petite. Et puis de la coriandre fraîche, un oeuf et hop, voilà une soupe délicieuse, pas compliquée, qui me câle et me réchauffe pour la soirée. Bon ok, ajoutez le plaid et les grosses chaussettes, et vous avez un joli tableau de mémère. M'en fous, personne me voit.

Une qui ne fait pas mémère du tout, c'est Chunyi. Je suis tombée par hasard sur son annonce sur le site de That's Beijing, où elle propose de donner des cours de cuisine, chez elle, dans sa petite maison traditionnelle (siheyuan). Chaque cours dure 4 heures, elle vous apprend trois plats, pour 150RMB (soit 15€).potfleurs

Non pas que je sois déjà lassée de ma soupe (je viens d'en engloutir deux bols), mais je me suis dit qu'il serait temps de se mettre à la cuisine chinoise, les plats français étant trop compliqués (pour moi) à réaliser ici. Je suis donc allée voir Chunyi, et j'ai eu la chance d'être la seule personne inscrite ce jour-là, j'ai pu donc profiter d'un cours pour moi toute seule. Je vais tout de suite commencer par la conclusion :
allez-y !

Pourquoi ?

poisson couteau poisson2

etoile Parce que Chunyi est une personne adorable, et c'est pas de trop en ce bas monde de passer quatre heures avec une personne adorable.
etoile Parce que vous saurez enfin, pourquoi il existe autant de sortes de sauces soja, la première demi-heure consistant à vous présenter toutes les sauces qu'elle utilise dans sa cuisine. Avec les huiles, le vin ...
etoile Parce que sa maison est trop mimi ! C'est tout petit (elle ne reçoit que quatre personnes à chaque cours, pas plus)
etoile Parce que vous aurez l'occasion de vous servir d'un vrai couteau de cuisine, d'un vrai wok, d'une vraiecarreBBP5 planche à découper, et que vous pourrez prendre toute la dimension de cette phrase : dans la cuisine chinoise, on passe les neuf dixièmes du temps à découper en julienne, hacher en rondelles, débiter en lamelles, bref à mettre en morceaux tout ce qui passe sur la planche, et le dizième restant à faire cuire en un temps plus court qu'il ne vous a fallu pour lire cette phrase. Tout est dans la préparation (des ingrédients, des assaisonnements ... )
etoile Pour la voir écouter et observer le wok.
"Tu vois, quand le wok siffle comme ça, c'est qu'il y a encore un peu d'eau dedans, c'est pas bon, faut attendre que toute l'eau soit évaporée avant de mettre les aliments."
Un peu de fumée apparait.
"Tu vois, c'est le signal, y a plus d'eau, tu peux y aller".
etoile Parce que c'est à Nanluoguxiang, qu'il y a plein de choses à voir et à faire dans ce quartier super joli.
etoile Last but not least, parce que vous ressortirez du cours en sachant réellement préparer trois plats chinois pas compliqués et très bons, ce qui vous permettra d'en mettre plein la vue à qui vous voulez.

etoile Et pour vous, en exclu, la recette du Poisson vapeur  清蒸鱼 (qingzhengyu), recette cantonnaise. En musique.


Ingrédients pour deux personnes :
deux poissons comme sur la photo
du gingembre frais
quelques tiges de "spring onion" (petit oignon dont on ne mange que les tiges, et qu'on trouve partout dans la cuisine chinoise)
de l'huile de cacahuète
de la sauce soja

poisson3Faire cuire à la vapeur deux cuillers à soupe de sauce soja dans un bol non couvert.
Pendant ce temps, découpez le gingembre, en fines lamelles, disposez-les sur le poisson que vous aurez lavé et vidé auparavant. Faites cuire le poisson et son gingembre, 7 minutes à la vapeur.
Découpez dans le sens de la longueur les tiges d'oignon, comme sur la photo.
Lorsque le poisson est cuit, retirez-le du steamer, enlevez le gingembre (on n'en a plus besoin, hop poubelle), et disposez l'oignon sur le poisson. Demandez (gentiement) à votre chéri(e) de mettre le couvert.
Faites cuire trois cuillers à soupe d'huile de cacahuète dans le wok, grand feu. Attention ça ne dure pas longtemps, ne pas la faire brûler !
Lorsqu'elle est chaude (l'huile, pas la chérie. Rhôô, on peut bien rigoler), versez-la sur le poisson et l'oignon.
Enfin, versez sur le poisson la sauce soja que vous avez faite cuire à la vapeur au début.
C'est prêt ! avec un bol de riz, un p'tit blanc, c'est far-pait !

Pour contacter Chunyi et vous inscrire : www.hutongcuisine.com

Un cours : 150 rmb
Forfait 3 cours : 360 rmb

Article aujourdhuilachine