CamilleLevert_Beijing_IKEA1Wow, j'ai pris du retard, on est déjà en décembre, et les températures ont déjà bien chuté. Il faut dire que je suis restée sans internet à la maison pendant quatre jours, autant dire que j'évitais de regarder mon ordinateur dans les yeux tellement nous étions tristes tous les deux de ne pouvoir se connecter au monde et à vous. Mais je vais me rattraper et nous allons essayer, Presario et moi, de ne rien oublier.

Reprenons à jeudi soir, sortie du bureau, deux collègues chinois me proposent de les accompagner au temple de l'aménagement de la maison, là où tout le monde va pour acheter ses meubles et sa déco... je veux parler bien sûr d'Ikéa. Mais oui, Ikéa est à Pékin, et depuis longtemps apparemment. Quand j'ai demandé à Catherine (Yuxin de son prénom chinois) depuis quand Ikéa existe en Chine, elle m'a regardée avec des yeux aussi ronds qu'elle pouvait, comme si je lui demandais depuis quand elle mange avec des baguettes.

Trop heureuse de voir à quoi ressemblait un Ikéa chinois, je les ai suivis. Et j'ai pu constater que la formule suédoise est la même que partout ailleurs, les meubles et tout le reste sont exactement identiques. J'ai juste noté une différence au niveau des matelas, et de l'état dans lequel se trouvaient les lits en exposition. On aurait dit qu'une armée d'envahisseurs mongols avaient dormi dedans et étaient repartis sans faire leurs lits. Dévastés, les couettes en boule, les matelas plus qu'essayés, les coussins défoncés. Quand on essaye ici, on ne fait pas semblant ! J'ai vu aussi plusieurs maris ou petits amis lassés de déambuler dans les salons factices, profondément endormis dans les fauteuils.
Une différence aussi au niveau de la fameuse assiette boulettes de viande et confiture d'ayrelles. Les ayrelles étaient bien les mêmes, mais les boulettes ... hum... les boulettes, je ne saurais dire de quelle race de chien il s'agissait.
Au fait, pour la petite note liguistique, Ikéa en chinois se dit Yijia, la Maison confortable.
Mais passons à une autre note, plus culturelle.